Focus auteurs 2020


Allain Glykos
Gilets de sauvetage – Éditions Cambourakis

Allain Glykos retourne sur les terres de son père pour trouver un peu de soleil au milieu de l’hiver et quitter Paris qui vient de subir les attentats en 2015. Or, dès qu’il arrive sur l’île de Chios, il assiste à une autre tragédie : l’arrivée massive de migrants.

Cette bande dessinée offre un témoignage empreint d’une grande humanité rendant compte des prolongements et des rebondissements de l’Histoire.

Christos Markogiannakis                          
Mourir en scène – Éditions Albin Michel

D’origine grecque, Christos Markogiannakis est un jeune auteur de romans policiers mêlant l’art et le crime, le « criminarts ». Il a écrit plusieurs romans dont Scène de crime au Louvre, Scène de crime à Orsay ou encore Au 5e étage de la faculté de droit, son premier roman traduit en français. Mourir en scène est le dernier roman paru aux Éditions Albin Michel en 2020. Actuellement, résident à Paris, il effectue des recherches sur la représentation du meurtre dans l’art.

Chryssopoulos Christos
Méditerranée, amère frontière – Éditions Actes Sud

D’origine grecque, Chryssopoulos Christos est un auteur de nouvelles, d’essais et est aussi traducteur. Il offre à ses lecteurs des histoires mystérieuses et insolites, le tout inspiré par les spécificités d’Athènes. Il a écrit plusieurs œuvres dont Le manucure, Monde clos, La destruction du Parthénon et sa dernière œuvre en date : Méditerranée, amère.

Kallia Papadaki
Sillages – Éditions Cambourakis

Kallia Papadaki est une écrivaine et scénariste grecque. Après des études d’économie aux États-Unis, elle est diplômée de l’école de cinéma Stavrakos, en Grèce.

Dans Sillages, Kallia Papadaki retrace l’histoire d’une famille grecque immigrée aux États-Unis, depuis le début du XXe siècle jusqu’aux années 1980. Dans un jeu de flash-back, entre les déboires d’Andonis Kambanis, le grand-père, et les difficultés de son fils Basil avec sa fille adolescente Lito, se déroule devant nos yeux un pan d’histoire méconnu, transformé sous la plume de l’autrice, en un chant acerbe et mythique.

Ersi Sotiropoulos
Je crois que tu me plais – Éditions Stock

Auteure d’origine grecque, Ersi Sotiropoulos a écrit de nombreux articles avant de se lancer dans l’écriture de romans et de nouvelles poétiques. Son œuvre Zigzags dans les orangers a reçu le prix d’État de l’Académie d’Athènes ainsi que le prix de la revue Diavàzo. Elle a également écrit Dompter la bête, Eva ou encore Ce qui reste de la nuit. Son dernier roman Je crois que tu me plais est paru en 2019.

Olivier Delorme
Tigrane l’Arménien – Éditions La différence

Mêlant le temps du génocide au nôtre, Olivier Delorme nous entraîne d’Istanbul à Tiflis, et de la Vienne des années 1920 à l’Athènes d’aujourd’hui meurtrie par la crise, dans une intrigue haletante où s’imbriquent roman historique et suspense d’un thriller au fil duquel la vie amoureuse de Tigrane connaît de profonds bouleversements.

Olivier Delorme s’est pris très tôt de passion pour la Grèce, qu’il fréquente depuis 1973 et où il a vécu à la fin des années 1990. Depuis dix ans, il habite plusieurs mois chaque année dans une petite île du Dodécanèse.

Historien de formation, ancien maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Paris en histoire des relations internationales, il publie chez Gallimard en 2013 (collection Folio Histoire), La Grèce et les Balkans, du Ve siècle à nos jours, dont les trois tomes ont été salués comme un ouvrage de référence mettant en perspective, pour la première fois en français, l’histoire de la Grèce en rapport avec son environnement régional.

Giuseppe Baiguera
L’Odyssée – Éditions Glénat

 Auteur de BD et d’origine italienne, l’artiste Guiseppe Baiguera a travaillé avec de nombreux auteurs pour illustrer ses dessins. Les mésaventures du roi Midas, L’Odyssée et Antigone sont trois des œuvres du dessinateur italien.
Ces BD de Luc Ferry, Ruby et Clotilde Bruneau racontent toutes les trois des histoires typiquement grecques.

Gabriel Schoettel
Un Alsacien au régime crétois – Éditions Le verger

 Très attaché à sa culture strasbourgeoise et à la littérature, Gabriel Schoettel, 71 ans est l’auteur de 12 romans. En 2006, ce professeur de lettres raconte comment des vacances crétoises entre collègues deviennent vite effrayantes… Suspens et cadavres, alliés à une tendre satire, Un Alsacien au régime crétois est un roman policier orienté vers un voyage culturel mettant en avant la beauté des sites touristiques de notre planète. 

Philippe Lutz
Îles grecques, mon amour – Éditions Mediapop

Passionné de littérature, de nature et de la Grèce, Philippe Lutz, grand voyageur Strasbourgeois, est l’auteur de plusieurs œuvres littéraires et photographiques.

Attaché très particulièrement aux îles de la mer Égée et aux randonnées qu’il peut y faire, Philippe Lutz a réalisé un recueil photographique ainsi qu’un livre Îles grecques, mon amour.

Thomas Sammut
Un cancre dans les étoiles – Éditions Parhelie

Dans ce livre, Thomas Sammut se dévoile véritablement et partage les secrets de ses 20 années d’expérience en tant que préparateur mental auprès de sportifs de haut niveau. Il nous livre ses clés pour libérer notre potentiel et vivre une vie heureuse. 

Sa méthode « La performance par le bien-être » a déjà convaincu des milliers de personnes : des champions d’exception dont Florent Manaudou et Camille Lacourt, des grands dirigeants d’entreprise, des parents surmenés, des adolescents en manque de repères, etc.

Un cancre dans les étoiles est plus qu’un manuel pour atteindre la réussite. Thomas Sammut a un parcours atypique : marqué par de grandes difficultés scolaires et rejeté d’un système éducatif lui offrant peu de perspectives, ce self-made-man a créé sa propre méthode afin d’accompagner d’immenses champions sur la voie du succès.

Pascale Roze

La belle Hélène – Éditions Stock

Pascale Roze est romancière et dramaturge, auteur d’une douzaine de romans dont Chasseur zéro, qui reçut le prix Goncourt en 1996. Elle est membre du prix Médicis.
Elle a animé des ateliers d’écriture, notamment pour les jeunes des banlieues difficiles, et  a été chroniqueuse pour la littérature dans l’émission radiophonique cosmopolitaine sur France Inter.

Dans son dernier roman, Pascale Roze suit le regard de cette femme solitaire, Hélène. Cette femme d’âge mûr, est professeure de lettres pour des élèves de Sciences-po.  Elle va tâcher de leur enseigner le pouvoir des mots. Le lecteur devient le confident d’Hélène et de ses doutes et de ses peurs.

Beaucoup de sensibilité et de justesse sous la plume de l’auteur.