Jonathan Werber

La meilleure écrivaine au monde (Robert Laffont)

Après deux suspenses historiques remarqués, le jeune romancier met son art du scénario au service d’un sujet contemporain : l’IA. Eve est une intelligence artificielle dont la mission est d’écrire le meilleur best-sellers de polar au monde. Pour lui apporter la part d’humanité nécessaire, la connaissance réelle de la peur, Eve est introduite dans un robot d’aide en Ehpad. Là, elle se trouve confrontée à des bizarreries. Pour connaître la vérité, elle n’a qu’une option : mener l’enquête, surpasser les enquêteurs mythiques qu’elle a lus et résoudre le mystère qui lui offrira, elle l’espère, son polar idéal. « La meilleure écrivaine au monde » marie émotion et tension narrative et réserve bien des surprises.