Focus auteurs

Laurent Petitmangin

Ce qu’il faut de nuit – Éditions Manufacture de livres

Enfance Lorraine, après Metz, il poursuit ses études supérieures à Lyon. Son parcours sans fautes lui ouvre les portes de la société Air France pour laquelle il travaille encore aujourd’hui. Il en profite pour voyager et les longs courriers l’invitent à la lecture et surtout à l’écriture.

Son premier roman nous plonge au sein d’une famille où la maman trop vite emportée par la maladie, laisse orphelin d’amour et de mots ce père face à ses deux garçons.  Une adolescence qui dérape et qui questionne sur la responsabilité du père. Quelques soient les faits commis, jusqu’où peut-on aimer un fils ? 

C’est aussi le portrait d’un père au réalisme sans concession.

Récit puissant au style impeccable récompensé par de nombreux prix, Prix Stanislas, Prix Fémina des Lycéens 2020 avec ce beau titre très éloquent : Ce qu’il faut de nuit.

Miguel Bonnefoy

Héritage – Rivage éditions

Né en 1986 à Paris d’une mère diplomate sud-américaine et d’un père romancier chilien,  Miguel Bonnefoy a suivi sa scolarité dans des lycées français. Depuis 2009, les prix littéraires s’enchainent avec en autres en 2015, le Voyage d’Octavio aux éditions Rivage, finaliste du prix Goncourt du premier roman, en 2017 et Sucre noir aux éditions Rivage, finaliste du prix Femina. En 2018-2019, il est pensionnaire à la Villa Médicis.

Héritage est une histoire qui débute vers 1870 à Lons-le-Saunier. Ruiné par le phylloxéra, le vigneron abandonne ses biens et décide de s’embarquer pour la Californie avec un pied de vigne en poche. Miguel Bonnefoy nous conte une prodigieuse saga familiale qui se déroule sur quatre générations. Des tranchées de la somme aux geôles de Pinochet, en passant par la Seconde Guerre mondiale, la lignée des Lonsonier va participer aux grands conflits du 21e siècle.

tristique libero efficitur. venenatis risus. porta. odio facilisis dolor